This post is exceptionally in french, since I wasn't able to comment directly on the institut agile blog.

N'ayant pu répondre dans les commentaires sur le blog de l'institut agile, je le fais exceptionnellement ici, en français.

--

Laurent,

Merci pour ce compte-rendu, je n'ai malheureusement pas été en mesure de venir à ce premier meetup-parisien.

Je m'inscris un peu en faux sur l'impression que me donne ta phrase "Vous aurez compris qu'on est entre techniciens...".

Je conviens que le choix du nom devops est un peu malheureux et de nature à donner l'impression qu'il s'agit là d'un mouvement de techniciens pour les techniciens.

Du chemin a été parcouru depuis le premier Devopsdays à Gand en 2009 où le nom est apparu, et déjà à l'époque le nom était apparu comme trop réducteur car il n'adressait qu'une partie des centres d'intérêts des personnes présentes.

En fait les difficultés entre dév et prod n'étaient que la partie cachée de l'iceberg, et les problèmes abordés étaient aussi bien techniques qu'organisationnels ou humains.

Du fait du rayonnement international de la conférence et parce qu'il remplissait un vide, le terme devops (1) s'est propagé comme une trainée de poudre et s'est imposé.

Si l'on peut regretter que le terme soit trompeur, ce défaut est à mon sens contrebalancé par le fait qu'il existe désormais une étiquette sous laquelle nous sommes nombreux à nous retrouver pour échanger.

Je ne doute pas qu'au vu des profils des gens ayant participé au premier devops meetup parisien la majorité des problématiques abordées aient été plutôt techniques, et il est de fait logique que ce soit ce point qui apparaisse dans ton compte rendu, mais il me semblerait dommageable que cela renforce chez tes lecteurs l'ambiguité déjà imputable au nom.

A mon sens devops est un mouvement qui traite des problèmes liés à l'informatique d'entreprise, ce qui est un vaste sujet! De fait, je partage complètement l'avis de Damon Edwards : devops n'est pas la réponse à un problème technique mais à un problème business (2). J'invite les lecteurs curieux ou réfractaires à l'anglais à aller lire la rapide présentation que j'ai posté il y a de cela plusieurs mois déjà sur devops.fr (3).

Cordialement, Gildas Le Nadan @endemics --

1- Le plus souvent d'ailleurs sous une forme, "DevOps", différente de celle souhaitée initialement par Patrick Debois pour qui les majuscules rappellent malheureusement la séparation entre dév et prod.

2- http://dev2ops.org/blog/2010/11/7/devops-is-not-a-technology-problem-devops-is-a-business-prob.html

3- http://www.devops.fr/ qu'il est plus qu'urgent que je mette à jour